06/10/2006

 mes sinceres penssées pour toi!!

v

 

Il y a eu rupture et j’en souffre parce que finalement c’est moi qui suis malheureux et c’est moi qui me suis retrouvé seul.Maintenant,  je suis seul et je ne pense pas arriver à reconstruire une histoire d’amour sans toi.C’est avec toi que je veux reconstruire une belle et tendre histoire d’Amour .

J’ai le sentiment de ne pas être aller jusqu’au bout dans notre histoire, le sentiment que c’est pas normal que ça s’est arrêté là notre histoire, que ça s’est finit du jour au lendemain, si soudainement.

J’ai l’espoir de me dire que c’est encore possible entre toi & moi. On peut vivre encore quelque chose de fort, de vrai surtout et pour longtemps encore. Aujourd’hui, je me dit que ça ne peux pas ce terminer comme ça, c’est pas possible.

Tu as écrit une fois comme pseudo: « l’amitié peut se transformer en amour mais l’amour se transforme rarement en amitié ».Actuellement, je suis sans doute un ami mais je n’arrive pas à m’en contenter surtout que j’ai le sentiment de pouvoir t’apporter ce que tu recherches chez un « petit ami ».

Je te l’ai déjà dit mais je vais l’écrire pour que tu ai totalement confiance en moi !!!

Je ne vois pas pourquoi j’irai voir ailleurs, voir quelqu’un d’autres, pour faire quoi que ce soit, profité  ou je ne sais quoi d’autre alors que dans mon cœur il n’y a qu’une seule personne et que ce Cerai totalement faux de passer à une relation avec quelqu’un d’autre.

Je pense être une personne qui attache de l’importance aux sentiments des autres et j’ai une folle envie de m’occuper (si tu vois ce que je veux dire ! lol !!!) de tes sentiments .

J’ai envi de récupérer ta confiance, renouer un rapport de confiance entre nous.

Moi aussi , si il y aura un futur à deux, je devrai retrouver une certaine confiance en toi.

On se connaît bien tous les deux et on sait très bien qu’on sera  honnête et sincère l’un pour l’autre, quoiqu’il arrive !!!

Ces 3 derniers jours je suis  partagé entre plusieurs sentiments.

Je suis content car il y a de nouveau un dialogue entre nous. J’ai toujours accordé de l’importance au fait de communiquer et j’avais l’impression qu’on y arrivait plus, qu’on ne parlait plus et cela faisait très mal. Ne pas te voir, ne pas t’entendre et le peu de fois qu’on se voyait, ça se passait pas au mieux (c’est le moins qu’on puisse dire), tout ça n’étais pas très encourageant.

Aujourd’hui de ce côté-là ça va mieux. On se parle, j’ai pu te parler honnêtement, tu m’as écouté et même toi hier tu t’es un peu confiée et ça me fait énormément plaisir.

D’un autre côté, je ne sais pas trop sur quel pied danser car de mon côté, la situation est simple et surtout très clair. Il n’y a pas d’ambiguïté sur ce que je ressens et ce que je désire. De ton côté, ce n’est pas forcément le cas. C’est pour cela que je t’ai écrit un peu plus haut que je dois retrouver en quelque sorte confiance en toi. En ce moment, tu te poses des questions, tu ne sais peut être pas ce qui est bien pour toi. Et je ne sais pas si tu as déjà trouvée une solution (pourtant j’essaye de te convaincre au mieux !!!). J’espère en tout cas que des questions me concernant tu t’en pose car ça voudrai dire que tu penses « un peu » à moi notamment en dehors des moments où nous sommes ensemble ou des moments passés à discuter sur le net.

Ce que je sais c’est que je ne veux en aucun cas laisser passer ma chance. Je ne veux aucun regret par rapport à toi. Je veux pouvoir me dire que j’ai essayé de faire de mon mieux, est ce que ce sera suffisant, l’avenir nous le dira peut être. En ce moment tu hésites !!! Moi je veux tout faire pour que tu n’hésites plus, pour qu’il n’y ait plus de doute.

Hier , je n’avais qu’une seule envie, éteindre mon pc, partir de chez moi pour te rejoindre et te serrer très fort dans mes bras.

Ce matin , je n’avais qu’une seule envie, venir te chercher à 6h du matin, t’accompagner au boulot et te souhaiter de vive voix une très bonne journée et du courage pour que tous ce passe bien au travail.

Pourquoi ne pas le faire, qu’est ce qui m’en empêche ???

La crainte de mal faire, la peur de te brusquer mais surtout le risque d’éprouver l’horrible sensation d’être repoussé par la personne avec qui j’ai envi de partager des éclats de rire, avec qui j’ai envi de créer de nouveaux souvenirs pour pouvoir continuer à écrire et à compléter notre album, l’album de notre vie.

Il y a une petite phrase qui prête à réfléchir : « Qui ne tente rien n’a rien »  Alors, que faire ?

Continuer à être sage “comme une image”, continuer à mettre gentillement  mes pensées par écrit et continuer à garder en moi un sentiment d’impuissance et de crainte par rapport à notre futur

OU

Pourquoi pas tenter le diable comme on dit !!!

 

Quel dilemme !!!

Voilà encore une grande différence entre nous !

Tu ne sais pas mettre , faire le trie dans tes priorités. Je pense que tu devrai en revoir l’ordre !!!

A la veille de ton départ tu préfère après ton boulot aller aide un amis qui pourrais très bien demander de l’aide a quelqu‘un d’autre plutôt que de rentre directement a la maison près de ta petite femme que tu n e va pas voir après pendant 10 jours. mais bon cela n’as pas l’air de t’affecter plus que ça de ne pas me voir tout ce temps.

 

texte recu il y a deux ans lors de notre rupture!!!

 

11:44 Écrit par un ange passe!! dans JOURNAL | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

pas simple la rupture... quand on aime encore, mais tenter de résoudre cela est une bonne chose, le dialogue est tellement important, écouter, entendre, comprendre mais dans les deux sens car l'un ne va pas sans l'autre! Je souhaite pour toi que tout s'arrange le mieux possible en tout cas!
Merci bcp pour ta visite chez moi et pour tes gentils commentaires.
A bientôt!
Bises et courage

Écrit par : baby | 10/10/2006

Coucou Tres beau tous ces textes je viens de faire un petit tour dans tes archives, Bonne soirée , Bisous ...............rose

Écrit par : ROSE | 25/02/2007

Les commentaires sont fermés.